Pur Project, où quand les industriels s’engagent dans la compensation carbone

Tristan Lecomte, fondateur d’Alter Eco, pionnier du commerce équitable en France, s’est lancé dans une nouvelle aventure : Pur Project. Après s’être attaqué aux inégalités nord-sud avec l’introduction des produits issus du commerce équitable en grande consommation, son combat ne s’arrête pas là ! Il continue de se mobiliser pour essayer d’enrayer d’autres problématiques dans le monde, dont notamment la déforestation. C’est dans une optique de reforestation qu’il a fondé l’an dernier Pur Project, et c’est aux côtés des industriels qu’il s’est rangé pour tenter de diminuer leurs émissions carbones.

Et si l’on reprenait à zéro, Pur Project, pourquoi, comment et avec qui ?

La déforestation est aujourd’hui un problème d’envergure quand on sait qu’environ 13 million d’hectares de forêts sont coupés chaque année dans le monde et ce depuis une décennie. Corollaire de cette dégradation planétaire, une augmentation massive des émissions carbone, qui représente 20% de la totalité des émissions CO2. L’idée de base de ce diplômé HEC est alors : comment participer à la reforestation, seul moyen de compensation durable des émissions ?

Il propose alors aux entreprises de les guider et les accompagner dans une démarche prenant en compte, bilan, réduction et compensation de leurs émissions afin de leur permettre de développer une offre de produits et services carbo-neutres. Déjà connu des filières commerce équitable, il va travailler avec ces dernières pour créer des puits carbone forestiers durables et à grande échelle, certifiés par l’ONU. Et comme pour tout industriel, il faut toujours une carotte au bout de chacune de leur démarche, il va lancer le label « Objectif Zéro Carbone » (OZC), permettant de valoriser leur action. On lui connait notamment son grand projet agro-forestier au Pérou dont l’ambition est de capturer 850 000 tonnes de CO2 commercialisables en plantant 2 millions d’arbres sur 5 ans.

Ainsi, il a incité Melvita (leader de la cosmétique bio en France), Hugo Boss et Nestlé Waters, entre autres, à explorer ce chemin vertueux. Mais cela ne veut pas dire pour autant que les industriels cessent de polluer, ils compensent seulement leur pollution en replantant des arbres, démarche pour le moins louable. Souhaitons alors une longue vie à ce pure projet, et aux industries adhérentes qui peuvent désormais respirer plus « neutrement » !

Cet article, publié dans ...d'imaginer, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Pur Project, où quand les industriels s’engagent dans la compensation carbone

  1. Ping : L’AlterEcomètre, un ‘éthiquetage’ unique en son genre… | Generation EcoGreen

  2. Ping : Ô coton, le basic réinventé pour les ad’eau ! | Generation EcoGreen

  3. Ping : Alter Eco se met au bio local… | Generation EcoGreen

  4. Ping : Marks & Spencer propose une ligne de lingerie « compensée carbone  | «Generation EcoGreen

  5. Ping : Generation EcoGreen

  6. Ping : Culture Bio, une démarche d’éco-conception récompensée au CEW Eco Beauty Award aux states… | Generation EcoGreen

  7. Ping : Trophées de l’Ecologie 2011, 1ère édition, sur i>TELE, lundi 20 Juin… | Generation EcoGreen

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s