Com and B, le soda biologique made in France

Il était une fois, 3 associés décidèrent de fonder ‘La Compagnie des Boissons Biologiques’ au pays des Ch’tis…

Durant le salon Planète Durable, nous avons rencontré un des fondateurs, Hervé Sagnier, un ancien joueur semi-pro de football à Lens mais également un « bouffeur de vie », qui souhaite faire parti du monde de demain et aime fédérer ! Retour sur notre entretien.

L’idée de base ? Faire une boisson bio, « pas forcément révolutionnaire », dixit Hervé, mais qui n’existait pas déjà, « et pourquoi pas devenir le Bionade français (une bière allemande aromatisée sans alcool, qui remporte un franc succès depuis son lancement en 2007) » renchérit le quadra. « Mais pas faire du bio pour faire du bio », juste faire quelque chose qui leur ressemblait, en accord avec leurs valeurs éthiques. Car à la CBB, on ne parle pas d’entreprise, d’équipe, ni de patron mais de famille ! « On voulait partager nos valeurs humaines avec un maximum de gens », un peu dans l’esprit des joueurs de foot qui partagent une passion et une soif commune, celle de gagner et de partager cet évènement avec son public ! « Pour une fois que c’est une marque française qui crée du bio innovant au milieu des mastodontes ! ».

 La gamme ? 3 parfums simples, facilement reconnaissables par les gens : fraise, citron et orange. Des sodas « tatoués » AB et qui respecte le label bio européen, en travaillant avec l’Abeille, le leader de la boisson MDD qui maîtrise une chaîne de production 100% bio. Et fabrication en France, s’il vous plaît ! Et parce que dans le bio, tous les packagings ont tendance à se ressembler, les 3 créateurs ont voulu bousculer les codes en s’inspirant des tatouages des peuples mahorais, qui vivent en osmose avec la nature, pour designer les bouteilles. Résultat, un univers tribal, des feuillages colorés, ornent ces nouvelles boissons. Un graphisme coloré et dynamique, « donnant du peps à la gamme, qui devrait permettre une visibilité sans pareil pour toucher les ados, les plus gros buveurs de sodas », commente Hervé.

La cible ? Les jeunes, les ados. C’est ainsi que CBB est partenaire de plusieurs clubs de foot, le Racing Club de Lens mais aussi le football amateur, avec la ligue du Nord, pour mieux toucher sa cible. Du coup, c’est un processus gagnant-gagnant, Hervé revient à ses premiers amours et essaye de développer le football amateur, en fournissant du matériel, des t-shirts, des maillots, etc., et les boissons sont présentes aux buvettes des différents évènements footballistiques de la région. De quoi être bientôt plébiscité par les jeunes voir les moins jeunes…

Le format ? Des petits formats de 33 cl. La bouteille a été spécialement conçue pour s’adapter aux distributeurs automatiques. Et pour la maison, un format d’1.5L.

Les prix ? Autre objectif de la marque, « démocratiser le bio » pour qu’il ne soit plus confiner dans son monde élitiste, c’est-à-dire « concevoir une boisson à un prix accessible à tout le monde ». Pour 1.5L, le prix de vente conseillé se situe entre l’Orangina et le Schweppes citron, soit 1.69 euros.

En parlant de prix, la CBB a reçu le prix ‘Tendance & Innovation’ au salon mondial de l’agroalimentaire en 2010.

On les trouve où ? Le soda a déjà un mois et demi de vente, dans les distributeurs automatiques (CHR, stations de ski), principalement dans le nord de la France et de Paris. Hervé nous confie également « et en cours de référencement chez différents grands et petits groupes, comme Vivendia, bientôt Intermarché… ».

Des projets pour le futur ? « Des jus de fruits, des boissons à base de thé, mais pour l’heure, on se concentre sur nos sodas, allons-y, step by step, solidifions d’abord nos fondations !  » nous confiera Hervé.

Nous avons testé les boissons. Nous nous abstiendrons de commenter, car cela ne serait en aucun cas objectif puisqu’à la base, les sodas, nous, on aime pas ! Mais devant la foule de personne qui se bousculait devant le stand – des jeunes justement – pour venir (re)goûter, on pense que la boisson devrait connaitre des jours heureux…

Publicités
Cet article, publié dans ...alimentation & plaisir gustatif, ...baby & Cie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s