Lufthansa se met au biocarburant entre Francfort et Hambourg…

A partir de la semaine prochaine, la compagnie aérienne Lufthansa lancera sa première liaison régulière avec un avion alimenté en biocarburant entre Francfort et Hambourg, il fera jusqu’à quatre vols par jour.

L’Airbus A321 de la compagnie nationale allemande aura l’un de ses deux réacteurs alimenté à 50% par du biocarburant issu d’huiles végétales. La durée et l’intensité du test, jusqu’à quatre vols par jour pendant six mois, permettra d’étudier l’impact de l’utilisation du mélange sur la durée de vie et la maintenance du moteur, modifié pour la circonstance et qui ne pourra se ravitailler qu’à Hambourg. Le projet nommé burnFAIR devrait permettre à Lufthansa la réduction d’émissions de dioxyde de carbone de quelques 1500 tonnes.

L’essai va coûter 6,6 millions d’euros à la compagnie de Star Alliance, ce à quoi il faut ajouter 2,5 millions d’euros investis par le gouvernement allemand. Le biocarburant fourni par une société finlandaise est facturé entre trois et cinq fois plus cher que le kérosène classique, mais Lufthansa espère que ce biocarburant représentera en 2020 entre 5 et 10% de la consommation totale de ses avions. Ce qui est pour l’instant impossible, la production étant loin d’être suffisante.

KLM Royal Dutch Airlines avait réalisé fin juin le premier vol commercial alimenté au biocarburant (de l’huile de friture cette fois), un Boeing 737-800 emmenant 171 passagers d’Amsterdam à Paris. Elle compte opérer jusqu’à 200 vols de ce type entre les deux villes à partir de septembre.

Source : Air Journal

Publicités
Cet article, publié dans ...sur la mobilité, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Lufthansa se met au biocarburant entre Francfort et Hambourg…

  1. Melie dit :

    Alors ça c’est une bonne nouvelle.
    Une petite question , vu le prix de l’ huile de friture et celui du kérosène , est- ce que la répercussion a été faite sur les billets ?
    J’aurais bien aimé que vous traitiez le sujet des tarifs et des répercussions pour une compagnie aérienne qui n’ a pas trop d intérêts ( sauf le label  » ecolo » certes ) à voir son chiffre d’affaire se réduire ?
    Cordialement,

    • carocahors dit :

      Bien entendu, la compagnie aérienne n’a pas communiqué sur cet aspect-là….mais de toute façon, la laison n’est pas 100% biocarburant …

      J’ose penser que cette mesure a été prise afin de devancer la prochaine loi qui devrait être votée dès 2012, stipulant que toute compagnie aérienne – européenne ou non – dont les avions atterriront ou décolleront d’un aéroport européen devra compenser ses émissions de gaz à effet de serre par la restitution de quotas (un quota par tonne de CO2 consommée) selon le principe « pollueur-payeur ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s