Des panneaux solaires sprayables from Mitsubishi…

Alors que le Japon accumule les catastrophes – tremblement de terre, Tsunami, Fukushima et Talas, le typhon qui a dévasté les paysages de l’ouest de l’île -, il est le  siège d’une nouvelle innovation, une green technologie qui va révolutionner bien des secteurs…

L’entreprise Mitsubishi Chemical Corp. vient d’annoncer sa dernière trouvaille en matière de panneaux solaires : une peinture photovoltaïque applicable en spray. Cette dernière s’applique par pulvérisation des cellules solaires sur tous types de surfaces, présageant ainsi de nombreux domaines d’application.

Comment ça marche ?

Fabriquées à partir de composés du carbone (quand celles actuelles sont généralement faites à partir de silicium), ces cellules sont pulvérisées sur leur support et fonctionnent, après séchage, comme des semi-conducteurs. Leur exposition à la lumière leur permet de génèrer de l’électricité.

Aujourd’hui, ce prototype de cellules photovoltaïques en spray, permet de convertir 10,1% du rayonnement solaire en énergie. Un chiffre bien en dessous des 20% de conversion des panneaux traditionnels, mais l’entreprise niponne ambitionne d’atteindre un rendement de 15% d’ici 2015, dans l’optique d’atteindre un jour les 20%.

Et pour le futur ?

Ces panneaux solaires, nouvelle génération, pourront être appliqués sur des véhicules, l’encre photovoltaïque pourrait aider à leur propulsion. L’entreprise prévoit également de pulvériser la solution sur des surfaces souples comme les vêtements.

Les cellules solaires font moins d’un millimètre d’épaisseur, un record pour une technologie photovoltaïque, et sont dix fois moins lourdes que les installations traditionnelles de taille équivalente, d’après Mitsubishi.

Mitsubishi Chemical a révélé son intention de travailler avec des constructeurs automobiles japonais pour construire une voiture recouverte de ces cellules solaires. L’objectif annoncé est de permettre au prototype de rouler pendant 10 km après avoir été exposé au soleil pendant deux heures.

Les sprays solaires sont un concept innovant, mais plusieurs institutions travaillent déjà sur des projets similaires. Les chercheurs de l’Australian Commonwealth Scientific and Research Organization, de l’Université de Melbourne et de l’Université de Padoue (Italie) sont actuellement en train collaborer sur un projet de technologie utilisant le laser : en plaçant des nanoparticules sur des panneaux ultra-fins, les chercheurs comptent créer des panneaux solaires de l’épaisseur d’une feuille de papier.

Source : Courrier Picard

Cet article, publié dans ...de créer, ...sur les énergies, Ils ou elles changent le monde à leur façon..., Je m'informe..., est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s