Barbie va vraiment finir par se faire larguer par Ken !

Après la campagne de Greenpeace qui reprochait à la marque de jouets Mattel de participer à la déforestation avec ses emballages non écolo, le créateur de Barbie est à nouveau sur le banc des accusés. Et cette fois-ci, c’est l’association Peuples Solidaires qui a dénoncé jeudi dernier, à l’approche de Noël, les conditions de travail des ouvriers de cette  industrie en Chine, en mettant en scène en plein coeur de Paris un homme viril grimé en « Barbie en colère ».

Peuples Solidaires rappelle que 4 millions de personnes, principalement des femmes migrantes âgées de 15 à 30 ans, travaillent dans l’industrie du jouet en Chine, pour un salaire journalier moyen d’environ 3,50 euros. Toutes les secondes, 3 poupées Barbie sont vendues dans le monde. Même si la poupée Barbie a bercé nos enfances, elle mériterait bien de se faire définitivement quitter par Ken et surtout d’être boycottée par nous tous !

Pour plus d’infos sur cette brève, cliquer ici.

Cet article a été publié dans ...baby & Cie, ...de militer, ...sur la solidarité, Ils ou elles changent le monde à leur façon..., Je consomme autrement..., Je m'informe.... Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s