Les biocarburants à base d’algues, une alternative pour carburer au vert…

Face à la pénurie annoncée du pétrole, les agrocarburants sont  rapidement apparus comme la panacée universelle pour leur vertu d’origine naturelle (et donc renouvelable) et leur prétendu caractère moins polluant à l’usage, mais la réalité en coulisse est beaucoup moins rose, ni verte d’ailleurs…

En effet, les biocarburants dits de génération 1 (obtenus à partir de sources renouvelables, colza, maïs, canne à sucre, etc.), outre l’aspect coûteux et énergivore de leur production, contribuent massivement à la déforestation (et donc par suite aux émissions de CO2) et participent à la concurrence des cultures vivrières. Deux raisons suffisantes pour trouver une autre alternative plus écologique et socialement responsable.

C’est ainsi que les essences élaborées à partir d’algues pourraient s’avérer efficaces pour anticiper une éventuelle crise pétrolière.

Pour en savoir davantage sur l’état actuel des recherches dans le domaine, c’est par ici, par  ou encore ici.

Cet article, publié dans ...d'imaginer, ...de créer, ...sur les énergies, Ils ou elles changent le monde à leur façon..., Je m'informe..., est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s