Un parc éolien co-construit par des citoyens, une première en France…

Un parc devrait voir le jour dans le Morbihan, près de Redon, d’ici à septembre 2012. Un projet entièrement porté par les habitants grâce à un montage financier innovant. Une première en France.

L’initiative

Au lancement du projet, ils ne pensaient pas que le chemin serait aussi sinueux. Que les haies à franchir seraient si nombreuses. Sept ans plus tard, ce collectif d’habitants du pays de Redon touche au but. Leur projet ? Créer à Béganne (Morbihan) le premier parc éolien de France financé par des citoyens.

C’est l’aboutissement d’un travail de fourmi, qui a mobilisé une quarantaine de Cigales, des clubs d’investisseurs locaux, mobilisés pour le développement d’entreprises solidaires. « Environ 450 personnes se sont réunies au sein de ces clubs, soit un investissement d’un million d’euros », souligne le sculpteur Michel Leclercq, devenu spécialiste en éoliennes.

Douze millions d’euros

Une somme considérable, mais insuffisante vu le coût total : 12 millions d’euros. « Notre objectif est de rassembler 3 millions d’euros en fonds propres, 500 000 € des collectivités locales et 500 000 € auprès des structures de l’économie solidaire, précise Michel Leclercq. Pour le reste, nous avons contracté un prêt auprès d’une banque belge, intéressée par notre idée. »

Pour collecter les deux millions en fonds propres restants, les porteurs de projet attendaient le feu vert de l’Autorité des marchés financiers pour collecter de l’argent de citoyens non-réunis en Cigales. Depuis quelques semaines, c’est chose faite, grâce au mouvement associatif Énergie partagée.

Désormais, tout citoyen peut donc investir dans le parc éolien de Béganne, premier chantier à être financé par cette structure. « Ce n’est pas un don, insiste Michel Leclercq. Le citoyen achète une ou plusieurs actions de 100 €. Nous prévoyons un retour sur investissement de 4 % en moyenne, sur dix ans. »

La mise en route des quatre éoliennes est prévue pour septembre 2012. Elles devraient produire assez d’électricité pour subvenir aux besoins des 18 000 habitants du canton (hors chauffage électrique).

Extrait d’ici.

Publicités
Cet article, publié dans ...ensemble, ...sur les énergies, Ils ou elles changent le monde à leur façon..., Je m'informe..., est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s