La neige vue d’en haut, c’est pas très écolo…

A l’occasion de la semaine du Forum Mondial de l’Eau, qui se tenait la semaine dernière, à Marseille, nous tenions encore à dédier l’actualité à l’or bleu. Et avant que la saison hivernale ne se termine, envolons-nous dès à présent vers les montagnes enneigées : cap sur les stations de ski, pour découvrir quelques chiffres accablants…

Le saviez-vous ? Pour permettre le fonctionnement d’une saison de ski en hiver, il faut pulvériser environ 19 millions de mètres cubes d’eau ! Soit l’équivalent d’environ 127 millions baignoires ou 136 000 piscines municipales ! Quand on sait que près d’un milliard de personnes n’a toujours pas d’accès à l’eau potable… Certains pourraient à juste titre crier au non sens.

Un parc de canons à neige absorbe aujourd’hui en moyenne 2,8 kWh d’énergiepar mètre cube de neige artificielle ! Mais fort heureusement, « la recherche a été concentrée sur l’économie des ressources : en dix ans, nous avons divisé la consommation énergétique de nos appareils par dix » témoigne un responsable marketing de l’entreprise leader du secteur.

En 1980, une dizaine de stations, pionnières en leur genre, enneigeaient artificiellement 19 hectares de pistes. Aujourd’hui, la quasi-totalité d’entre elles possèdent des engins qui arrosent près de 5 300 hectares, soit une piste sur quatre !

L’entreprise leader du marché conçoit, fabrique et installe quelque 2 000 engins faits maison chaque année !

La neige artificielle qui nous permettait jadis de combler quelques trous dans la piste pendant une semaine de redoux, est désormais une assurance exigée par les tour-opérateurs. Le sésame qui permet d’investir massivement dans d’autres équipements touristiques !!

« Le canon, c’est la face cachée de l’iceberg, enrage Vincent Neirinck, chargé de mission à l’association Mountain WildernessC’est la garantie qu’une mono-industrie basée sur le ski alpin va se maintenir : on vend la même chose qu’à Dubaï. Et quand il n’y aura plus de neige qui tombera du ciel, tout s’effondrera. ».

Face à ces chiffres éloquents, quand on regarde de près les projets de station de ski hivernale dans des pays où le climat n’y est pas du tout adapté comme c’est déjà le cas – complètement absurde – à Dubaï (avec ses 30 tonnes de neige fabriquées chaque jour) ou en cours de réflexion à Barcelone, on se demande, quand cette course incessante à des projets toujours plus pharaoniques et démesurés prendra-t-elle fin ? L’homme sera-t-il toujours aussi excessif dans un tel contexte de Planète aux ressources finies ?!?!

Plus d’infos sur la station Dubaï, ici et Barcelone, . Et pour approfondir le sujet des canons en neige, c’est par ici.

Source : Terra Eco

Publicités
Cet article a été publié dans ...loisirs, ...sur les ressources, Je m'informe.... Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s