Lequitable, de l’upcycling et de l’éthique pour des sacs très chics !

logo_398x144

 

 

 

 

Des sacs faits main, à base de matériaux naturels, recyclés ou biologiques, made in France et qui répondent aux principes du commerce équitable, c’est le concept de Lequitable, une boutique on-line créée en 2011 par Valérie Sedrati. Celle-ci a accepté de répondre à nos questions pour nous parler de son concept, de sa genèse à sa boutique sur la toile. Bon voyage et belles découvertes…

Pourquoi vous êtes-vous aventurée dans le domaine de l’équitable ? Comment a germé l’idée de cette boutique ?

J’ai été élevée au bord de la mer, en Bretagne, avec l’idée qu’il fallait faire attention à l’eau, à l’électricité. Nous étions des écolos avant l’heure plus par mesure d’économie à vrai dire, nous mangions très sainement, peu de viande, beaucoup de poissons, pas forcement les plus nobles mais ce que la mer offrait. J’ai grandi de manière très saine sans me poser de questions.

Un jour plus tard après des études d’anglais, j’ai suivi celui qui allait devenir mon mari au Maroc pour y monter un projet dans un endroit reculé du monde entier. Nous avons vécu un bon moment sans eau ni électricité presque seuls au monde dans un village de pécheurs en attendant que le projet se monte (une auberge en bordure de mer entre Essaouira et Agadir). Pas de TV, juste la radio ou on captait seulement RFI et la nature comme terrain de jeux. Des femmes berbères avec qui j’avais réussi à nouer des liens fabriquaient des tapis, et tout pleins de choses incroyables, je suis restée 4 ans dans cet endroit sauvage et je crois que c’est là que j’ai définitivement attrapé le virus.

De retour en France j’ai énormément réfléchi à la façon dont je pouvais lier tout cela et l’idée de Lequitable a pris forme petit à petit, d’abord sous forme d’un blog puis d’une e-boutique ensuite.

Votre site Lequitable semble être une mine d’informations, que contient-il au juste ?

Au départ, c’était il y a trois ans, j’ai créé un site consacré au commerce équitable et au développement durable avec le souhait de fournir un maximum d’informations pour permettre d’appréhender ces notions, définitions, objectifs, historiques, enjeux, etc. Et, à ma grande et agréable surprise, cette modeste contribution s’est avérée présenter un intérêt dépassant mes espérances ! Je recevais beaucoup de demandes d’informations supplémentaires, aussi j’ai décidé de créer un blog attenant au site existant, afin de rendre cette information plus vivante et plus réactive. Beaucoup de visiteurs souhaitaient notamment savoir comment trouver certains des produits « ethniquement corrects » dont je parlais dans mes divers billets. Je me suis alors posée la question de créer une « agence du développement durable », avec pour objectif de mettre en relation les producteurs d’un coté et les acheteurs de l’autre.

Comment passe-t-on d’un site d’informations sur un thème très généraliste à une boutique de mode éthique basée sur l’upcycling ?

Je me questionnais déjà sur les problématiques du recyclage en général, et l’upcycling m’intriguait particulièrement. En tant que femme et sensible à tout ce qui touche à l’univers de la mode, l’idée d’un concept a commencé à germer : promouvoir une mode qui respecte à la fois l’homme et l’environnement. Mais une mode porteuse de sens, qui favorise le développement. Je voulais notamment que mon activité valorise des savoir-faire locaux et traditionnels tout en permettant à des coopératives, des ONG, voire même à des ateliers de réinsertion, d’aider et de soutenir des gens socialement, par rapport à une démarche créative. Étant donné que l’aspect environnemental est également très important pour moi, j’ai choisi d’utiliser des matières premières soit naturelles, soit biologiques, soit recyclées. La mode éthique est un mélange de tous ces éléments, du commerce équitable et des valorisations des savoir-faire issus de richesses particulières locales et de l’utilisation de matières naturelles.

Sac Valentine

Nous arrivons progressivement à la naissance du sac ?

Oui en effet, le concept de base était posé, il ne me restait plus qu’à faire le choix du produit. L’idée d’un accessoire indispensable, incontournable de la femme, « un petit monde d’amour » selon le sociologue Jean Paul Kaufmann : le sac s’est alors imposé comme une évidence ! Il  m’a ensuite fallu regrouper tout cet univers sous une même entité, le site d’informations, le blog et la boutique pour proposer des sacs chics qui répondaient aux valeurs et au concept de ma marque. A savoir, l’éthique, l’upcycling, les matières naturelles et nobles, des valeurs écologiques, la valorisation du   » made in France  » et des savoir faire, avec un impératif incontournable : Aucune concession ne peut être acceptée par rapport à nos principes de base.

Mayalalunerouge2

Parlez-nous de vos pièces ?

Avec l’upcycling, on peut faire des merveilles et des créations de différentes formes : du cabas en lin Made in France revisité en un indispensable trendy, au cabas en cuir recyclé, subtilement patiné (fabriqué à partir de cuir issu d’anciens canapés) en passant par des pochettes fabriquées dans d’anciens blousons en cuir et doublées de foulards chinés ici et là ou de la maroquinerie de haute qualité utilisant des matériaux nobles comme le lin, le cuir et la porcelaine.

On trouvera également des produits réalisés par deux sœurs unies par une même passion autour du cabas qui mettent en commun leur savoir-faire pour confectionner des cabas à partir de canevas et de tissus vintage.

cabas en jute recyclée

Le Made in France occupe une part importante dans ce site : vous trouverez les cabas Stef-K ainsi que les jolies sacs de la créatrice Félicie Bajard mais aussi des besaces et pochettes en coton bio : My Biotiful Bag: une ligne d’accessoires éco-responsable., la ligne Jovens : une toute nouvelle marque de sacs qui s’inscrit entièrement dans une démarche de développement durable et repose sur 3 piliers essentiels : l’écologie, l’éthique et le savoir faire local.

Quels sont vos produits préférés ?

Un petit coup de cœur pour les produits Wren où le design équitable se met au service de la mode . Ce sont des sacs confectionnés à partir de sacs de jute ayant servi au transport du café ou de céréales.

Sac cuir Josephine

Comment sélectionnez-vous les marques ?

Je suis contactée directement via Lequitable par des créateurs mais cela n’est pas suffisant et puis j’ai mis la barre assez haute pour essayer de casser l’image d’Epinal qui colle encore malgré tout à la mode éthique.

L’idée, mon idée c’est d’attirer le plus grand monde de personnes pas seulement sur ma boutique mais vers des produits ayant une « âme  » et qui doivent répondre à certains critères même s’ils ne sont pas obligés de remplir tous les critères pour faire parti de ma sélection. Un sac fait main a beaucoup de valeur à mes yeux et rentre dans ma sélection si l’esthétique est au rendez vous. Un sac fait main dans des matériaux de récupération est encore mieux, cependant je ne propose pas non plus tous les sacs en matériaux recyclés qui fleurissent sur la toile, j’ai volontairement écarté les sacs en chambre à air, en ceintures de sécurité pour ne citer qu’eux car je n’ai pas de coup de cœur pour ces sacs. Je parcours donc la toile depuis mon bureau à la recherche de sacs éthiques & chics ; je vais également  dans des salons pour tenter de dénicher des pépites.

Nous avons beaucoup de créateurs en France qui proposent de très belles choses mais je dois aussi reconnaitre m’aventurer plus loin, hors de nos frontières  à la recherche de créateurs aimant retravailler les matières, de créateurs inspirés ; certains avec qui je travaille ont monté des coopératives et proposent à des femmes en marge ou sans travail mais avec un vrai savoir faire du travail. Ce qui me motive c’est de surprendre, de casser les codes et  les à priori en proposant des sacs différents mais BEAUX. J’ai récemment reçu un mail d’une cliente qui me remerciait pour l’originalité du sac, j’étais plus que ravie !

sac Feed

Vous avez également des produits dit de partage, quelles sont les causes défendues ?

Oui en effet, nous avons aussi souhaité proposer des sacs attachés à des causes justes, c’est le cas des sacs Feed. Chaque Sac Feed 1 acheté permet de nourrir un enfant à l’école durant un an à travers un don au programme alimentaire mondial de l’ONU. De la même manière, chaque Sac Feed 100 vendu fournira 100 repas aux enfants des écoles du Rwanda  via le programme alimentaire mondial de l’ONU.

Le mot de la fin ?

Recycler c’est bien mais si c’est beau c’est mieux : telle pourrait être la devise de ce site.

Le notre. Souhaitons longue vie à ce site rempli de jolies pièces et à ce concept dont les valeurs sont pleinement partagées par Generation EcoGreen. Bonne continuation Valérie et à bientôt. Cher(e)s internautes, pour vous ruer sur ses pièces uniques, rendez-vous sur www.lequitable.fr.

Publicités
Cet article, publié dans ...mode, Je consomme autrement..., est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s